association
la tulipe au visage

blog

Prix libre, qu'est-ce que c'est ?

Comment choisir sa contribution ? Pourquoi ne pas fixer un tarif ?
Pour la plupart de nos balades, le tarif est libre depuis juillet 2021. Ayant fait quelques tests auparavant, nous avions constaté que c’était souvent plus attractif pour le public, plus agréable d’être nombreu·ses, et finalement plus rentable financièrement.




ÉLÉMENTS POUR CHOISIR SA CONTRIBUTION


Voici quelques éléments pour vous aider à choisir votre contribution.

1/ Nous avons choisi le prix libre pour :
permettre à chacun·e d'avoir accès à nos représentations, quelles que soient ses ressources du moment ;
– reconnaître à chacun·e la capacité à co-évaluer la situation, et a ouvrir un dialogue sur le sujet s’il en ressent le besoin.

2/ De notre côté, sur la base de la fréquentation des balades l'année passée :
les frais sont couverts à partir d'une moyenne de 7 € par participant·e ;
– pour une balade de 3h, un·e intervenant·e peut être payé·e au SMIC à partir d'une moyenne de 20 € par participant·e ; pour une balade de 5h, ça serait plutôt 27€ ;
– au-delà, de nouveaux projets peuvent être imaginés, les intervenants peuvent se former, être mieux payés, du matériel peut être acquis, etc.

3/ Par ailleurs, l'association ne touche pas de subvention pour l’instant, et est animée et administrée bénévolement.

Si vous souhaitez aller un peu plus loin, vous pouvez nourrir votre curiosité en lisant les paragraphes ci-dessous, ou en visitant la page wikipedia "Prix libre".




POURQUOI LE PRIX LIBRE ?


Nous avons choisi le prix libre pour permettre à chacun·e d'avoir accès à nos représentations, quelles que soient ses ressources du moment.
On peut penser à la célèbre formule coopérative : "De chacun·e selon ses moyens, à chacun·e selon ses besoins."

Nous aurions pu sinon garder le principe du tarif réduit, mettre en place une grille tarifaire plus complexe encore, ou même indexer le tarif sur un indicateur, le revenu fiscal par exemple…
Outre qu’elles sont laborieuses et intrusives dans la vie privée du public, ces options portent l’idée sous-jacente que c’est à nous de choisir le tarif. Ce type d’échange marchand est certes si courant dans notre société européenne que cela nous paraît couler de source, voire nous semble être le seul mode d’accord tarifaire possible. N’oublions pas que c’est culturel : la négociation systématique ne fait pas partie de nos habitudes, mais c’est loin d’être le cas du reste de l’humanité. On le sait, c’est un des pilier du rapport au monde consumériste qui est le nôtre : le client est réduit à un consommateur, infantilisé car implicitement considéré comme inapte à évaluer lui-même la valeur que possède, dans sa propre vie, ce qu’il s’apprête à acheter, et la monnaie d’échange qu’il s’apprête à utiliser.
Disqualifier la négociation, c’est refuser de voir que l’argent n’a pas la même valeur pour un riche et pour un pauvre, et refuser de voir qu’une balade à la rencontre des plantes sauvages n’a pas non plus la même valeur pour tout le monde.

Le prix libre repose sur la confiance en la capacité de chaque participant·e à évaluer justement soi-même la valeur des choses échangées : la balade, la rétribution. Il s’agit même de co-évaluer, et de reconnaître au public la capacité à ouvrir un dialogue sur le sujet s’il en ressent le besoin. On vous fait confiance. Vous vous tromperez, mais ce n’est pas grave. Vous vous tromperez moins la prochaine fois. Vous avez peur d’être à côté de la plaque : ça arrive. Rassurez-vous nous ne resterons pas lésés : si l’échange ne nous convient pas, on vous le dira, on en parlera. Ça vous met mal à l’aise, tant pis, tant mieux, c’est une situation peu commune dans nos régions. Ça vous enquiquine, essayez de vous détendre :-) , emparez-vous du hors-norme de cette situation, peut-être est-ce une occasion rare d’être fragile de cette manière, de vous poser ces questions, de vous laisser désorienter… et d’acquérir une certaine discipline face à cette question.




D’AUTRES EXEMPLES


De nombreux exemples de prix libre existent : la communauté du logiciel libre ou open-source fonctionne principalement sur la base du don. Même si la plupart des œuvres de cette communauté restent peu popularisées, vous en utilisez forcément certaines : wikipedia est un projet libre et collaboratif. Vous pouvez vous en servir gratuitement, et c’est ce que font la plupart d’entre nous ! Un don à la hauteur de votre usage et de vos moyens est néanmoins une bonne manière de soutenir cette initiative encyclopédique fantastique et généreuse.

À une plus petite échelle géographique, il existe à Saint-Étienne de nombreuses propositions artistiques, sportives ou culturelles à prix libre, c’est une tradition issue de l’histoire ouvrière et syndicale de notre ville. C’est un honneur de nous relier à cette histoire de femmes et d’hommes qui ont porté haut la solidarité et l’entraide !




Après tout ça, on vous souhaite une bonne cogitation !!
Publié Samedi 4 Decembre 2021 à 20h21